Régionales en Ile-de-France : pour Jordan Bardella, un premier échec

Il y a 1 mois 40

Comme les soutiens de Jordan Bardella (RN) portaient peu le masque, ce dimanche soir, au siège nanterrien du parti, il était aisé de lire la déception sur leurs visages. En tout cas, on était loin de l’euphorie espérée. Car la nouvelle tête d’affiche du parti de Marine Le Pen s’extirpe péniblement de ce premier tour des élections régionales en Ile-de-France, placé au coude-à-coude avec Julien Bayou (EELV).

« Il est difficile de tirer des enseignements avec un tel taux d’abstention. Il reste une seconde manche », a commenté Jordan Bardella sur le plateau de TF 1. Et Aymeric Durox, tête de liste en Seine-et-Marne, d’appuyer les propos depuis le siège de Nanterre : « Nous avons souffert de cette faible mobilisation. Comme toujours, c’est l’électorat populaire, le nôtre, qui ne s’est pas déplacé. »

 pour Jordan Bardella, un premier échec

Attendu peu avant 22 heures par ses militants, Jordan Bardella avait pris du retard sur son planning. Alors, pour patienter, on essayait de s’y montrer optimiste. « On arrive tout de même en deuxième position (13,9 %) en Ile-de-France, ce n’est pas rien, appuie un membre du RN. On peut espérer obtenir autant d’élus qu’en 2015. Entre 22 et 25. » Il faudra s’en contenter.

Lire la Suite de l'Article