La fête de l'Huma déménage dans l'Essonne en 2022 à cause des Jeux olympiques

Il y a 1 semaine 17
AccueilParis

La Fête de l'Humanité quitte le parc de La Courneuve (Seine-Saint-Denis) pour l'ex-base aérienne 217, au Plessis-Pâté dans l'Essonne. (Illustration)

La Fête de l'Humanité quitte le parc de La Courneuve (Seine-Saint-Denis) pour l'ex-base aérienne 217, au Plessis-Pâté dans l'Essonne. (Illustration) — Emma PROSDOCIMI/SIPA

En 2022, le Plessis-Pâté vibrera aux rythmes des scènes de la fête de l’Huma. L’événement festif qui se tient en septembre quittera l’aire des Vents, son site historique situé en Seine-Saint-Denis à Dugny, pour l’ex-base aérienne 217, localisée en Essonne. Ce changement fait suite à l’organisation des Jeux olympiques à Paris en 2024, pour lesquels l’aire des Vents sera transformée en Village des médias. À l’approche des travaux, la direction de L’Humanité s’est adaptée et a fixé son dévolu sur la base 217.

« Cette installation est sur du long voire du très long terme », annonce Patrick Le Hyaric, directeur du quotidien, au Parisien, Un accord sur dix ans devrait être conclu prochainement entre la direction du journal et Cœur d’Essonne agglomération, propriétaire du site.

Cinquante hectares pour faire la fête

La base 217 a déjà démontré sa capacité d’accueil pour de tels évènements, avec l’organisation en 2017 et 2018 du Dowload festival qui avait notamment accueilli Linkin Park ou encore Guns’N Roses et des milliers de festivaliers. « Nous leur avons montré que nous savions faire, estime Eric Braive, président de l’agglomération Cœur d’Essonne au Parisien. On ne part pas de zéro et nous avons répondu à toutes leurs demandes. La plaine événementielle, c’est 50 hectares. C’est énorme. »

Le lieu permet d’accueillir sur deux jours plus de 120.000 personnes, et dispose de nombreux emplacements de parking et de camping. Pour les festivaliers, l’accès au site pourra se faire également à partir du RER C. Il faudra descendre en gare de Brétigny-sur-Orge, puis prendre une navette pour rejoindre le Plessis-Pâté. Toutefois afin de perfectionner l’organisation du festival et l’accueil des visiteurs, le journal a choisi de reporter à septembre 2022 sa première session en Essonne, en raison de la crise sanitaire.

Lire la Suite de l'Article