Ile-de-France : «Odyssée Seine», cinq jours de spectacles et de réflexion autour du fleuve

Il y a 2 jours 12

Changer les regards sur le fleuve et imaginer son usage dans la ville de demain : c’est le double objectif du festival « Odyssée Seine », dont la deuxième édition est organisée de mercredi à dimanche tout autour de la Seine.

Au pied de la BNF à Paris, sur l’île de Monsieur à Sèvres (Hauts-de-Seine) comme sur la plage du 6B à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) ou sur les canaux parisiens, de multiples événements sont au programme, ainsi que diverses rencontres visant à réfléchir et à rencontrer les acteurs qui travaillent sur le fleuve. Des industriels pourront par exemple échanger avec des organisations environnementales ou encore des associations de quartier.

« C’est une boîte à outils plus qu’un festival », explique Ricardo Esteban, à la tête de la péniche Petit Bain et organisateur d’« Odyssée Seine ». Celui qui travaille sur la Seine depuis 1995 a déjà vu évoluer les usages du fleuve, « de zone reléguée à point central », observe-t-il.

« Mais les crues exceptionnelles de 2016 et de 2018 ont un peu secoué l’écosystème du fleuve, poursuit-il. Ce qui a eu l’avantage de rapprocher tous les acteurs, et c’est là qu’on a commencé à réfléchir à un événement hybride qui rendrait hommage à la Seine et aux canaux. »

Des «parades flottantes» en Seine-Saint-Denis et à Paris

Le coup d’envoi est prévu ce mercredi à 9 heures, avec une œuvre réalisée pendant cinq jours, « Le Silence des coquilles », par les artistes Julia Borderie et Éloïse Le Gallo. Jusqu’à dimanche, elles sculpteront 300 tonnes de sables et de granulats à bord d’une barge industrielle amarrée quai de Bercy, à Paris (XIIe). C’est à cet endroit que sera installé un « Village de l’eau », espace éphémère où l’on pourra assister à des conférences.

De nombreux événements sont prévus jusqu’à dimanche, avec une accélération au fil du week-end. Exemple avec les « parades flottantes », mélange entre course et carnaval géant sur l’eau, organisées samedi de 14 heures à 21h30 à Saint-Denis, Sevran (Seine-Saint-Denis) et dans le XIIIe arrondissement de Paris. Des publics éloignés de l’emploi ont participé à des chantiers navals ― dans des associations de quartiers, des centres d’hébergement… ― durant lesquels ils ont construit leur propre embarcation.

Samedi soir, « l’Odyssée des guinguettes » prendra la forme de fêtes organisées sur de multiples points entre Sevran et Alfortville (Val-de-Marne). Dimanche, plusieurs courses auront lieu sur le fleuve, ainsi que des croisières ou un concert flottant.

Le programme complet est accessible sur www.odysseeseine.org

Lire la Suite de l'Article