Fontaines de la Chapelle : deux jardiniers de la Ville de Paris à l’origine du vol des ornements

Il y a 1 mois 141
Faits diversÎle-de-France & OiseParisEssonneHauts-de-SeineSeine-Saint-DenisVal-d'OiseVal-de-MarneSeine-et-MarneYvelinesOiseTransports IDFPSGSportsLigue 1 Uber EatsFootballRugbyCyclismeTennisJeux olympiquesHippismePolitiquePrésidentielleÉlectionsPouvoir d'achatImmobilierEnvironnementÉconomieEmploiEntreprises & start-upRetraitesImpôts ConsommationAutomobileEnquêteSociétéSantéSciencesMétéoHigh techSentinellesIntimeInternationalCulture & loisirsSorties IDF & OiseCinémaSériesTélévision & médiasLivresMusiqueEn régionCalvadosCharente-MaritimeEureEure-et-LoirHaute-GaronneLoiretMarnePyrénées-OrientalesSeine-MaritimeBien mangerLe Parisien ÉtudiantNewslettersPodcastsVidéosBiclouFood-checkingAnnoncesAnnonces immobilièresOffres d’emploiAvis de décèsAnnonces légalesMarchés publicsDéposer une annonceServicesNos applicationsLe Parisien Le GuideComparateursJeuxCodes promoTéléchargementsBilletterieProgramme TVEnchères publiques

La police recherchait les voleurs des mascarons de bronze qui ornaient les fontaines disparues de la porte de la Chapelle. Les enquêteurs sont remontés jusqu’à deux employés municipaux. Placés en garde à vue, ils vont devoir s’expliquer devant la justice.

Après la destruction de la fontaine, les mascarons avaient été volés puis revendus, avant d'être rendus au commissariat du XVIIIe arrondissement. DR

Après la destruction de la fontaine, les mascarons avaient été volés puis revendus, avant d'être rendus au commissariat du XVIIIe arrondissement. DR 

Journal du jour

22 juillet 2021

Lire le journal

Lire la Suite de l'Article