EuroMillions : un joueur francilien empoche 21 millions d’euros

Il y a 3 jours 15

Il souhaite rester anonyme afin de profiter tranquillement de la nouvelle vie qui s’offre à lui. Ce « jeune quinquagénaire », comme le présente la Française des Jeux, est l’un des heureux gagnants du tirage du 31 août de l’EuroMillions. Un jackpot de près de 64 millions d’euros à partager puisque la combinaison a été trouvée par trois gagnants, un Belge, un Britannique et un Français. Chacun d’entre eux a remporté la somme exacte de 21 214 762 euros.

Le gagnant français dit être un joueur régulier, adepte du système « flash » qui laisse le hasard décider de la composition de la grille lors de son achat. « Je fais confiance à la machine », a déclaré au moment de recevoir son gain celui qui a validé son ticket au comptoir de la brasserie tabac Le Maillot dans le XVIIe arrondissement de Paris. Sa chance fait de lui le cinquième plus gros vainqueur de la capitale. Le record, pour une grille validée dans la ville lumière, remonte à janvier 2016 avec un gain d’un peu plus de 66 millions d’euros.

Il découvre son gain sur son smartphone

L’heureux élu est certes loin du pactole décroché par cet Alsacien en septembre 2020 (157 millions d’euros !) ou par Guy, ce retraité du sud de la France dont la vie a basculé le 11 décembre 2020 après avoir coché seul les cinq bons numéros et les bonnes étoiles d’un tirage de l’EuroMillions lui ayant rapporté la somme folle, et record, de 200 millions d’euros. Mais avec plus de 21 millions sur son compte en banque, le quinquagénaire francilien natif du Portugal peut envisager l’avenir avec une belle sérénité. « C’est quelque chose qui n’arrive qu’une seule fois dans une vie ! » s’est-il exclamé lorsqu’il a découvert, le lendemain du tirage, sa bonne fortune via l’application pour smartphone de la Française des Jeux.

Son premier projet sera d’aider sa famille proche et de fêter ce gain avec ceux qui lui sont chers. Il a confié à la Française des jeux souhaiter prendre le temps de la réflexion pour peaufiner ses autres projets et réfléchit sérieusement « à l’achat d’une résidence principale en région parisienne et d’une résidence secondaire dans sa ville natale au Portugal. » Sans oublier de continuer à remplir des grilles car même millionnaire, jouer « fait partie de mes habitudes » a-t-il assuré au moment de recevoir son chèque géant.

Lire la Suite de l'Article