Election du maire de Paris : mode d'emploi

Il y a 4 jours 26

NE VOUS ÉTONNEZ PAS de ne pas trouver sur vos bulletins de vote les noms des candidats à l'Hôtel de Ville. A la différence des autres communes, ce ne sont pas une mais vingt élections -- une par arrondissement -- qui auront lieu demain et dimanche prochain dans la capitale. A l'issue de ces scrutins, 163 élus seront désignés pour siéger au Conseil de Paris. Ce sont eux qui choisiront, le samedi 5 avril, le successeur de Bertrand Delanoë.

Modifiée l'été dernier, leur répartition varie en fonction du poids démographique de chaque arrondissement. Le plus peuplé, le XV e (240 800 habitants), envoie par exemple 36 représentants à l'Hôtel de Ville, tandis que le I er (17 500 habitants) n'en a qu'un.

Ce mode de désignation rappelle le système des grands électeurs de la présidentielle américaine. Tout comme aux Etats-Unis où l'on parle de swinging states pour désigner les Etats qui peuvent faire basculer l'élection, Paris compte des arrondissements clés, qu'il faut impérativement remporter pour décrocher la mairie. En 2001, alors qu'il était minoritaire en nombre de voix à l'échelle de la ville, la victoire dans le XII e a ainsi permis à Bertrand Delanoë d'arracher Paris à la droite.


>> Municipales : les résultats à Paris
>> Municipales : les résultats en Seine-et-Marne
>> Municipales : les résultats dans les Yvelines
>> Municipales : les résultats en Essonne
>> Municipales : les résultats dans les Hauts-de-Seine
>> Municipales : les résultats en Seine-Saint-Denis
>> Municipales : les résultats dans le Val-de-Marne
>> Municipales : les résultats dans le Val-d'Oise

Lire la Suite de l'Article