Éboulement en Essonne : le corps de l'ingénieur SNCF tué toujours recherché

Il y a 1 mois 188

Les fouilles ont pu reprendre ce lundi pour essayer de retrouver le corps enseveli de l'ingénieur de SNCF Réseau qui a perdu la vie hier. Les conditions d'accès pour les secours sont toujours très compliquées après l'éboulement sur ce chantier de forage de plus d'une trentaine de mètres de profondeur, proche des voies de chemin de fer à Massy-Palaiseau, en Essonne, près de Paris. Ce cheminot de 55 ans participait aux travaux en cours sur les lignes des RER C et B lorsque l'éboulement s'est produit en fin d'après-midi dimanche 25 juillet. 

L'enquête a été confiée à la police judiciaire par le parquet d'Evry pour déterminer les causes de la mort. 

Des investigations en parallèle des recherches

" Les opérations de secours sont très délicates voire dangereuses " explique François Durovay, président du Conseil Départemental de l'Essonne, invité de France Bleu Paris ce matin, "une zone rendue très difficile à cause de la météo des derniers jours, l'enquête le déterminera. L'élu précise que "ce sont des équipes extérieures au département de l'Essonne, des spécialistes qui interviennent actuellement." Selon les secours sur place, un autre éboulement est encore possible. En parallèle, le commissariat de Massy a commencé les premières investigations. 

Les recherches du corps de l'ingénieur se poursuivent avec très peu d'espoir de le retrouver - François Durovay

Selon nos dernières informations, aucune autre personne n'est portée disparue. Les hommages de la classe politique et des syndicats de cheminots continuent. Le syndicat des travailleurs Sud Rail Paris Rive Gauche a notamment déposé un droit d'alerte en cas de danger grave et imminent et en cas d'atteinte à la santé physique et mentale des salariés auprès de leur employeur SNCF Réseau, le maître d'ouvrage du chantier. Une disposition qui doit permettre l'ouverture d'une enquête interne. 

Lire la Suite de l'Article