VIDEO - Vincennes : les navettes sans conducteur entrent en ville

Il y a 1 mois 26

Les navettes autonomes sortent du bois à Vincennes. Ces petits véhicules sans conducteur roulent désormais dans le flot de la circulation. Le trajet, qui faisait à l'origine 450 mètres entre le parc floral et le château de Vincennes, a été rallongé jusqu'à la mairie. Un parcours de 6 km, dont une partie se fait en ville, au milieu des autres véhicules. 

L'expérimentation, lancée en 2017 par la RATP, franchit ainsi une nouvelle étape majeure. "Il s'agit pour nous d'expérimenter l'insertion des navettes dans un milieu urbain dense", explique Marie-Claude Dupuis, en charge de l'innovation, de la stratégie et du développement à la RATP. Les navettes doivent désormais franchir un carrefour très fréquenté de Vincennes, l'avenue de Paris. 

Deux modèles de navettes, construits par les fabricants Navya et EasyMile, cohabitent. Bardés de capteurs, radars et caméras, les véhicules détectent tout ce qui se passe autour : piétons qui traversent en dehors des clous, voitures qui doublent ou vélos à contre-sens. "La navette mise toujours sur la sécurité. Si un obstacle imprévu intervient et qu'elle ne sait pas comment réagir, elle s'arrête", explique Malcom, "safety driver". C'est le nom donné aux agents RATP qui supervisent la sécurité à bord. A tout moment, ils sont prêts à reprendre les commandes grâce à une manette, semblable à celle d'un jeu vidéo.

Quand ils montent à bord, Malcom recommande toujours aux passagers de bien s'accrocher, les coups de frein peuvent être un peu brutaux. "La navette roule à 18 km/h. Si vous passez de 18 km/h à zéro, c'est un peu violent". Mais pas de quoi effrayer les passagers, qui oublient vite qu'ils sont dans un véhicule sans conducteur. "C'est super, s'enthousiasme une retraitée. Je n'ai pas du tout peur. Au début, on la prenait par curiosité plus que par nécessité. Mais là, si le trajet s'allonge, c'est pratique pour nous"

La navette, qui ne circule que les week-ends de 14h à 17h30, séduit les personnes âgées et les familles. "Avec le retour des beaux jours, elle rencontre un grand succès", assure Charlotte Libert-Albanel, la maire (UDI) de Vincennes. A tel point que tous les voyageurs ne peuvent pas toujours monter. Avec les restrictions sanitaires liées à l'épidémie de Covid 19, le nombre de passagers est réduit de 11 à 4 seulement. Depuis 2017, 40 000 passagers ont été transportés.

D'autres expérimentations prévues

D'autres navettes autonomes devraient circuler dans les prochains mois en Ile-de-France. La RATP et la Ville de Paris vont lancer une expérimentation entre les gares de Lyon, Bercy et Austerlitz d'ici l'été. Un projet est également prévu à Saint-Rémy-lès-Chevreuse pour relier un parking à la gare du RER B.

Un premier test de bus autonome sera aussi mené sur la ligne 393, dans le Val-de-Marne à partir de l'été prochain. "L'expérimentation commencera d'abord de nuit, puis de jour et enfin avec des passagers pour voir comment un bus autonome peut s'insérer dans un trafic avec d'autres bus. Là, on change encore de dimension", souligne Marie-Claude Dupuis.

Lire la Suite de l'Article