VIDEO. Crack : la vie d’errance de Laurence

Il y a 2 semaines 92

Publié le 24/11/2022 15:45 Mis à jour le 24/11/2022 15:45

 la vie d’errance de Laurence Complément d'enquête
Article rédigé par

Le 5 octobre dernier au petit matin, des centaines de policiers investissent le square Forceval, le plus gros point de deal de crack en France. Parmi les dizaines de personnes évacuées, les équipes de "Complément d’enquête" ont rencontré Laurence, accro au crack depuis trente ans.

Au pied du périphérique, dans le 19e arrondissement parisien, c’était un square transformé en squat. Un camp d’infortune fait de tentes et de cabanes où se retrouvaient jusqu'à 700 personnes, toxicomanes et trafiquants. Le 5 octobre 2022 au petit matin, sur ordre du ministre de l’Intérieur, le square de Forceval a été évacué devant l’objectif des caméras de télévision.

Alertés par les associations, certains de ses occupants se sont dispersés avant l’arrivée du millier de gendarmes et de policiers, emportant dans leur fuite quelques sacs et beaucoup d’amertume. Laurence, une consommatrice qui témoigne dans cet extrait d'un document de "Complément d'enquête" diffusé le 24 novembre, a déjà vécu plusieurs évacuations de squats et elle a "l'impression d'être une balle de ping-pong". Une balle que se renverraient la préfecture de police, le ministère de la Santé et la mairie de Paris.

"On nous déplace d'un quartier à un autre pour se débarrasser de nous, mais [ça ne règlera] pas le problème. Au contraire, ça aggravera juste les choses."

Laurence, une consommatrice de crack parisienne

à "Complément d'enquête"

Laurence a 45 ans, elle fume du crack depuis trente ans, dès le réveil. Nous la retrouvons dans la chambre où elle est hébergée par une association. Après plusieurs années dans la rue, elle se dit chanceuse d'avoir un toit.

Ses difficultés ont commencé à 13 ans, quand elle a été placée dans un foyer. Ensuite, elle a connu l'engrenage de la prostitution et de la drogue. L'héroïne, puis le crack, ce dérivé de la cocaïne très addictif auquel cette mère de quatre enfants reste accro "dans la tête", dit-elle. "Dès que t'as un billet, avoue Laurence, tu vas aller te chercher ta cocaïne pour essayer de retrouver ta toute première sensation". Une "première sensation" qu'elle recherche depuis trois décennies, sans jamais la retrouver.

Extrait de "Crack, quand la drogue dure", un document à voir dans "Complément d'enquête" le 24 novembre 2022.

> Les replays des magazines d'info de France Télévisions sont disponibles sur le site de Franceinfo et son application mobile (iOS & Android), rubrique "Magazines".

Voir les commentaires
Lire la Suite de l'Article