Vente du Parc des Princes : «La proposition du PSG était vraiment inacceptable», se défend la Ville de Paris

Il y a 2 semaines 241

Après les propos de Nasser Al-Khelaïfi laissant entendre que les exigences financières de la Ville de Paris pour céder le Parc seraient «démesurées», Pierre Rabadan, l’adjoint en charge du sport lui répond et évoque les liens avec le club.

Pierre Rabadan, ici avec Anne Hidalgo, a été très surpris par les propos du président du Paris SG. Icon Sport/Anthony Dibon

Pierre Rabadan, ici avec Anne Hidalgo, a été très surpris par les propos du président du Paris SG. Icon Sport/Anthony Dibon

Par David Opoczynski 

Le

24 novembre 2022 à 13h18

Les déclarations de Nasser Al-Khelaïfi depuis le Qatar, auprès du média américain Bloomberg, évoquant la possibilité que le PSG quitte le Parc des Princes dans les prochaines années - « Paris mérite un meilleur stade » - ne pouvaient laisser Pierre Rabadan, adjoint en charge du sport, des Jeux olympiques et paralympiques et de la Seine, sans réaction. L’ancien 3e ligne du Stade Français, 42 ans, effectue plusieurs mises au point pour répondre au président du PSG.

Lire la Suite de l'Article