Le PSG condamné à 700 000 euros d'amende pour des retards de paiement

Il y a 1 semaine 8

Les faits remontent à 2018, entre le mois de janvier et le mois de juin. À ce moment-là, le Paris Saint-Germain est accusé d'avoir payé en retard des fournisseurs. La loi autorise un délai de 60 jours après la facture, au-delà duquel la DGCCRF peut sévir. C'est la DIRECCTE (Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi) qui a mené l'enquête et constaté les faits. 

Les factures non payées sont responsables de la faillite d'une PME sur quatre. Le risque est grand, la sanction aussi : 700 mille euros d'amende, plus d'un pour-cent du budget annuel du club. Le PSG, qui prévoit déjà des pertes de 204 millions d'euros cette saison, doit donc payer cette amende mais il a décidé de faire appel, un appel non suspensif (le club doit payer quand-même). En interne on nous assure que toute cette affaire est liée à une négligence de la direction financière de l'époque, l'organigramme a changé depuis. Le club jure que les mesures ont été prises pour que cela ne se reproduise plus.

Lire la Suite de l'Article