Incident raciste pendant PSG-Basaksehir : Demba Ba en veut à Thomas Tuchel

Il y a 1 mois 73

Demba Ba en veut à Thomas Tuchel. L'attaquant sénégalais s'est exprimé sur la chaîne de télévision turque TRT World, une semaine après l'incident raciste de PSG-Basaksehir en Ligue des champions. Ba s'était indigné après que son entraîneur adjoint, Pierre Achille Webo, a été désigné par sa couleur de peau par Sebastian Coltescu, le 4e arbitre.

A la 13e minute, le match avait été interrompu et n'avait pas repris, les joueurs des deux équipes refusant de rejouer tant que l'officiel restait l'un des acteurs de cette rencontre. Il s'est disputé le lendemain avec la victoire de Paris (5-1), sous les ordres d'un nouveau quatuor arbitral.

«Il nous a en gros reproché ce qui s'est passé»

En attendant, l'ancien avant-centre de Chelsea n'a pas aimé l'attitude de l'entraîneur du PSG. « Chapeau aux joueurs de Basaksehir parce qu'ils sentaient que quelque chose devait être fait, explique à la télévision Demba Ba. Chapeau aux joueurs du PSG car ils auraient pu rester sur le terrain et dire : Nous sommes ici pour jouer. Mais ils ont décidé d'arrêter. Certaines personnes de Paris, ou plutôt une personne de Paris, j'aurais aimé qu'elle soit devant la caméra et qu'elle explique comment elle nous a traités. Parce que je n'accepte pas cela et que je ne l'accepterai jamais, et la prochaine fois que je le verrai, il en entendra parler. »

Relancé, le joueur affirme alors qu'il cible le « manager » du PSG et lui reproche son manque de soutien. « Il a eu une discussion avec un ou deux joueurs de notre équipe et nous a en gros reproché ce qui s'est passé. C'est son problème, pas le mien. Ce n'est pas quelque chose que je vais partager à la caméra. Mais si je dois le voir un jour, j'en parlerai avec lui ».

Sur des images ayant circulé sur les réseaux sociaux, on voit Thomas Tuchel demander à ses adversaires d'un soir ce qu'ils ont entendu. Il cherche à les calmer tout en disant à l'un d'eux en anglais : « Vous ne savez pas » (NDLR : ce que l'arbitre a dit). En conférence de presse, le coach se montrera sans ambiguïté sur cet incident : « Ils (NDLR : ses joueurs) ont pris une décision forte. Ils ont montré leur solidarité avec l'adversaire. Il fallait du courage. Dans le vestiaire, il était clair que les joueurs souhaitaient montrer cette réaction. Ce sont des adultes. Je n'ai pas tout compris de la situation au bord du terrain. Je n'ai pas tout entendu. Dans le vestiaire, c'était plus clair. C'était nécessaire de montrer cette solidarité. »

Lire la Suite de l'Article